La chaîne émiratie «Sky News Arabia» a mis en avant, sur son site Internet, la stratégie marocaine dans le domaine de la transition vers les énergies propres, et les progrès réalisés par le Royaume dans la production d’énergies renouvelables, dans la perspective d’atteindre la souveraineté énergétique à travers des projets de grande envergure ayant nécessité des investissements colossaux.

A l’occasion de l’organisation de la Semaine économique marocaine à l’Exposition internationale «Expo 2020 Dubaï», le site a écrit que le Maroc se classe premier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord dans l’indice “Avenir Vert” publié par le “MIT Technology Review”, qui classe 76 pays et territoires selon les progrès sur la voie d’un avenir vert et ce, en réduisant les émissions de carbone, en développant une énergie propre et en innovant dans les filières vertes.

Il a rappelé que le Maroc a lancé, depuis 2009, une stratégie énergétique basée principalement sur le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, et qui vise à assurer son indépendance énergétique et à contribuer à la réduction des émissions de gaz, ajoutant qu’en dix ans, les projets développés de le cadre de cette stratégie ont permis d’augmenter la part de la production d’électricité à partir des énergies renouvelables à 37%.

Il a expliqué que le Maroc produit actuellement plus de 4000 mégawatts d’énergies éolienne et solaire, ce qui en fait l’un des pays avancés dans ce domaine aux niveaux continental et international, notant que le Royaume s’appuie sur ses atouts naturels, de par sa situation géographique, dans la production d’énergies propres.

Le site a ajouté que dans l’une des villes les plus ensoleillées du sud, la plus grande centrale solaire à concentration au monde a été installée, et elle s’agit de la centrale Noor Ouarzazate qui produit 580 mégawatts et fournit de l’électricité propre à plus d’un million de foyers, faisant remarquer que cette station est la fierté des projets énergétiques marocains, d’autant plus qu’elle constitue un facteur d’attraction des investissements internationaux et une expérience à suivre dans la région et dans le monde.

Le site d’information émirati a noté que le Maroc parie sur la réduction de sa dépendance aux énergies fossiles importées, qui représentent 85 % de ses besoins, sachant que le pétrole vient en premier, suivi du charbon puis du gaz.

Il a également rappelé le contenu du discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire, dans lequel le Souverain a souligné la nécessité d’atteindre la souveraineté énergétique d’une manière qui renforce la sécurité stratégique du pays.

Le site Web a conclu que le Maroc s’est fixé des objectifs clairs, principalement pour porter la contribution des énergies renouvelables au mix énergétique à 52% d’ici 2030.