L’Union européenne (UE), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Fonds international de développement agricole (FIDA) se sont engagés lundi 11 avril à Rabat, au Maroc, à débloquer des aides financières en appui à la Conférence mondiale sur le climat (COP22), prévue en novembre prochain à Marrakech, dans ce royaume.
Les représentants de l’UE, du PNUD et du FIDA se sont prononcés au cours d’une réunion d’information organisée par le ministère de l’Economie et des Finances du Maroc en partenariat avec le comité de pilotage de la COP22, axée sur les préparatifs de cette 23ème conférence mondiale sur le climat (COP22), en vue d’assurer le succès à cette manifestation mondiale.
Tour à tour, les représentants des partenaires techniques et financiers ont manifesté leur intention d’appuyer le Maroc, techniquement et financièrement, dans l’organisation de la dite COP. Pour sa part, Le PNUD compte verser 2 millions de dollars, alors que la contribution du FIDA se chiffre à 450.000 dollars.
De son côté, l’UE s’engage à verser 2 millions d’euros en soutien à l’organisation de cette rencontre de haut niveau, tandis que les négociations sont en cours pour mobiliser 5 millions d’euros supplémentaires, a fait savoir son représentant lors de cette rencontre dédiée au briefing des partenaires techniques et financiers de la COP22 et des représentations diplomatiques accréditées au Maroc.