Nador : Ouverture de la 3ème «Semaine Verte»

La 3e édition de la «Semaine Verte», une initiative de l’association «Smile» de la culture, s’est ouverte le 26 juillet à Nador avec un programme riche en activités visant la promotion de la culture environnementale et la sensibilisation à l’importance de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

 Cet évènement, qui prend fin le 1er août sous le thème «l’efficacité énergétique : l’exemple du Maroc», a été inauguré par la secrétaire d’État chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, en présence du gouverneur de la province de Nador, Ali Khalil, d’élus, de représentants des autorités locales et d’acteurs de la société civile.

Le lancement de cette manifestation a été marquée par l’inauguration d’un salon régional de l’efficacité énergétique et de l’environnement, organisé sur la corniche de Nador et auquel participent plusieurs coopératives et entreprises de la région, qui exposent des équipements et des solutions innovantes en matière d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et d’économie circulaire. 

La Semaine Verte, organisée à l’occasion de la célébration du 20e anniversaire de la Fête du Trône, a pour objectif de sensibiliser aux enjeux environnementaux, au droit à un environnement sain et à l’importance du développement durable.  Dans une allocution à l’ouverture de cette édition, Mme El Ouafi a mis exergue les progrès réalisés par le Maroc dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, notant que 35 % de l’énergie produite au Maroc proviennent de sources renouvelables, ajoutant que le Maroc figure parmi les pays pionnier en matière de transition énergétique, grâce aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI. 

Elle a aussi mis l’accent sur l’importance de la Stratégie nationale de développement durable en tant que vision intégrée pour la transition énergétique et levier du développement durable au niveau local et national, avec un intérêt particulier porté à l’efficacité énergétique. 
Mme El Ouafi a, en outre, appelé à la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants institutionnels, du secteur privé et de la société civile ainsi que des citoyens pour réaliser les objectifs du développement durable, notant que la réussite de ce grand chantier nécessite la contribution de tous.