Électricité/Afrique : Le Maroc engagé à partager son expertise dans le cadre de la coopération Sud-Sud

Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), M. Abderrahim El Hafidi, a réaffirmé l’engagement du Maroc à partager son expertise avec les pays africains dans le domaine des métiers de l’électricité, et ce dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

M. El Hafidi s’exprimait lors d’une réunion avec une importante délégation conduite par le ministre de l’Énergie du Botswana. Cette rencontre s’inscrit dans le programme de la Banque mondiale visant l’accompagnement des gouvernements de l’Afrique du Sud en vue de la généralisation des programmes des énergies renouvelables.

Le directeur général de l’ONEE a, en outre, souligné l’engagement de l’Office à continuer de renforcer les relations de coopération avec le Botswana, conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI visant à faire de l’Afrique une priorité stratégique.

Il a aussi passé en revue les grandes lignes de la stratégie énergétique du Royaume, les projets réalisés dans le secteur de l’électricité et le modèle adopté par le Maroc dans le cadre de la « solidarité exemplaire » entre l’ONEE et l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN) pour le développement et l’intégration des énergies renouvelables dans le système électrique.

M. El Hafidi a évoqué également le programme de généralisation de l’accès à l’électricité en milieu rural « qui a été réalisé en un temps record », indique la même source, relevant qu’il s’agit d’un modèle que le Botswana peut adopter.

De son côté, le ministre botswanais de l’Énergie a présenté le modèle de son pays en matière d’électricité qui se base principalement sur l’énergie fossile, notant que le Botswana aspire à développer des projets d’énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire et son intégration dans le réseau électrique.