Le premier producteur d’électricité privé au Maroc, Taqa Morocco, a affiché au troisième trimestre 2015 un résultat net part du groupe (RNPG) de 712 millions DH, en appréciation de 15 % par rapport à la même période de 2014.

image001
« Ce résultat s’explique par la progression du résultat d’exploitation consolidé et des charges d’intérêts sur emprunts au niveau de la filiale JLEC 5&6, ce qui place le taux de marge nette consolidée à 14,5 % », a souligné la filiale marocaine du géant émirati Taqa dans une communication financière.

En amélioration significative de 27 %, le résultat d’exploitation consolidé s’est établi à 1,98 milliard DH, suite à l’effet conjugué de la bonne performance des Unités 5 & 6 et de l’optimisation des charges d’exploitation et de maintenance.
Par conséquent, le taux de marge opérationnelle consolidée enregistre une augmentation à 29,7 %, contre 28,9 % au 30 septembre 2014, ajoute la société dans son communiqué publié sur le site web de la Bourse de Casablanca.
De même, le chiffre d’affaires consolidé a totalisé 6,67 MMDH, en accroissement de 33 % par rapport au T3 de l’exercice précédent.
Cette hausse s’explique, selon la compagnie, par la performance opérationnelle des Unités 5&6, et l’impact de l’appréciation du dollar par rapport au dirham au cours du trimestre dernier notamment sur la composante frais d’énergie.
Résultat d’une bonne application du plan de maintenance préventive, le taux de disponibilité de ces Unités est passé de 88,9 %, à fin septembre 2014, à 95,8 % sur les neuf premier mois de l’année en cours, relève Taqa.
Pour sa part, le taux de disponibilité des Unités 1 à 4 est de l’ordre 89,8 %, contre 92,4 % une année auparavant, compte tenu de la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 4.