L’Arabie saoudite envisage de placer en Bourse une partie du capital de sa compagnie pétrolière Saudi Aramco dans le cadre d’une vague de privatisations destinée à lever des fonds pour le Royaume dans un contexte de pétrole bon marché, a déclaré le vice-prince héritier d’Arabie saoudite Mohamed ben Salman. Pour rappel, Aramco est la plus grande compagnie pétrolière au monde avec des réserves d’environ 265 milliards de barils, soit plus de 15% des réserves mondiales. A noter que, en cas d’introduction en Bourse, elle pourrait devenir la première entreprise valorisée 1 000 milliards de dollars…