« La Lyonnaise des Eaux de Casablanca (Lydec) a réalisé en 2015 un résultat net de 277 millions DH, en baisse de 2,1 % par rapport à 2014, du fait de la non-récurrence d’éléments exceptionnels », a annoncé lundi 22 février Lydec dans une communication financière, publiée sur le site web de la Bourse de Casablanca.

Au titre de l’exercice écoulé, les investissements de la gestion déléguée ont totalisé 1,21 milliards DH, avec chiffre d’affaires, en croissance de 1,6 %, élevé à 6,93 MMDH.
En eau, les volumes vendus ont augmenté de 1,1 %, portés par la bonne tenue des ventes aux particuliers (+1,9 %), soit une amélioration continue du rendement du réseau, qui atteint 76,6 % à fin décembre 2015.
En électricité, la société relève une stabilité des volumes de vente, du fait du maintien de la consommation des clients moyenne tension, soit une amélioration du rendement du réseau qui atteint 93,4 % sur la période.
Pour sa part, l’excédent brut d’exploitation (EBE) enregistre une croissance de 1,7 % à 995 MDH, bénéficiant de la maîtrise des charges d’exploitation.
S’agissant des principaux faits marquants de l’année, Lydec a mis en avant notamment l’inauguration, en mai dernier, de la station de prétraitement « EAUCEAN » à Sidi Bernoussi, ouvrage structurant du Système Anti-Pollution Est de Casablanca, ainsi que la confirmation de la performance de ses systèmes de management.
En effet, Lydec a maintenu sa quadruple certification selon les normes internationales ISO 9001, OHSAS 18001, ISO 27 001, ISO 14001 (STEP de Médiouna), outre l’accréditation du laboratoire d’analyses des eaux potables et usées « Labelma » selon le référentiel NM ISO/CEI 17025.
La société a, par ailleurs, noté que la réalisation du Plan d’Actions Prioritaires (PAP), visant à répondre aux besoins urgents en matière d’accès aux services de base dans le périmètre du Grand Casablanca, va bon train, relevant que près de 321 projets sur 381 ont étés achevés.
Elle a également mis en exergue le renforcement de sa démarche RSE à travers le lancement de sa Fondation, l’adhésion de Lydec au Pacte Mondial des Nations Unies, l’obtention en 2015, pour la troisième année consécutive, du trophée « Top Performer RSE » décerné par Vigéo et, pour la première fois, celle du label RSE de la CGEM, au terme d’une démarche d’audit menée en 2015.
Le Conseil d’Administration de Lydec, réuni le 17 courant, a décidé de proposer à l’Assemblée Générale des actionnaires le paiement d’un dividende de 24,5 dirhams/action au titre l’exercice 2015.