La ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haite, a souligné que la feuille de route qui a été élaborée par le Maroc dans la perspective de la 22e Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP 22) prévue à Marrakech, en concertation avec l’ensemble des parties concernées, y compris la présidence du groupe Afrique, prend en considération les attentes des pays africains. Dans une allocution prononcée, le 19 avril, lors de la conférence des ministres africains de l’environnement, tenue au Caire, El Haite a indiqué, dans ce sens, que le Maroc en tant que président de la prochaine conférence sur le climat, soutient avec force les agendas dédiés aux priorités africaines, notamment dans le domaine des contributions nationales, du renforcement des capacités, et des mesures et autres dispositions qui doivent être adoptées pour la période post-2020 en matière d’adaptation, de financement et de transfert de technologies.