L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), en collaboration avec le Centre national de l’énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN), organise jusqu’au 27 avril courant, un cours régional sur la modélisation et l’évaluation des systèmes d’énergie électronucléaire utilisant la méthodologie INPRO. Selon les organisateurs, ce cours, qui se tient au Centre d’études nucléaires de Maâmora à Rabat, profite à 23 participants en provenance de 15 pays, dont le Burundi, le Tchad, le Congo, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo et l’Égypte. Connu au niveau mondial sous le nom INPRO, le projet international sur les réacteurs nucléaires innovants et cycles du combustible a été initié en 2000 par l’AIEA dans l’objectif d’aider les Etats membres à s’assurer de la durabilité de l’énergie nucléaire au 21ème siècle.