Le Maroc a été élu, le 27 avril, président de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) pour un mandat de 4 ans, à l’issue du 20e Conseil d’administration de cet organisme et de sa 5e Assemblée générale qui se sont tenues du 25 au 27 avril à Rabat. Outre l’élection du Royaume à la présidence de cet organisme en la personne du Haut-Commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim Lhafi, il a été procédé à la désignation de la France à la première vice-présidence, alors que les 2e et 3e vice-présidences ont été confiées, dans l’ordre, au Niger et au Soudan. Pour rappel, créé en 1992, l’OSS, est un organisme inter-gouvernemental qui a réussi à développer une expertise environnementale régionale à la disposition des pays membres.