Le Maroc, pays organisateur de la 22e conférence des parties COP 22, vient de lancer l’initiative Triple A ou AAA visant à insérer l’adaptation, l’agriculture et l’Afrique au sein des priorités de la rencontre.

Cette initiative à laquelle le Maroc convie l’ensemble de ses partenaires, permettra, selon le ministre Marocain de l’agriculture, Aziz Akhannouch, de relever 3 des défis majeurs auxquels est confronté le continent. « Il s’agira de garantir des financements aux projets, en particulier ceux liés à l’adaptation de nos agricultures aux changements climatiques, œuvrer à l’augmentation de la productivité agricole et augmenter le pouvoir de séquestration du carbone dans les sols africains », a-t-il affirmé lors de la conférence interministérielle tenue en marge du dernier Salon international de l’Agriculture au Maroc (SIAM).