Le comité de pilotage de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP21) a plaidé pour l’adoption d’une décision portant sur la gouvernance des coalitions des acteurs non étatiques, lors de la conférence de Marrakech, prévue en novembre prochain. Le comité, présidé par Ségolène Royal, présidente de la COP21, a également jugé souhaitable de pouvoir faire état à Marrakech de réalisations concrètes de quelques initiatives sectorielles prioritaires de l’Agenda de l’Action (Initiative africaine pour les énergies renouvelables, Alliance solaire internationale, Protection des océans, Alliance globale sur les bâtiments et la construction, réseau d’alerte…), en présentant des listes de projets.