Le Maroc présentera, lors de la COP22, une nouvelle proposition « l’oasis durable » qui consiste à préserver cet espace pour l’avenir, a annoncé le 23 juin à Rabat, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, en marge du premier Forum Mondial des Alliances et Coalitions pour le climat.

Akhannouch a ajouté que l’initiative d’adaptation pour l’Afrique (AAA) et la proposition de l’oasis durable sont donc les fers de lance du Maroc lors de la COP 22.

Cette initiative AAA, ne concerne pas uniquement le Maroc mais toute l’Afrique avec des solutions basées sur la séquestration du carbone, la plantation des arbres, l’utilisation et l’optimisation des ressources en eau et la gestion des risques, a indiqué M. Akhannouch.

Le Maroc souhaite partager son expérience en la matière avec le monde, a noté le ministre, relevant l’importance du financement pour l’Afrique afin que l’agriculture africaine soit en rendez-vous au niveau international.

L’initiative AAA permettrait de relever les trois principaux défis auxquels le continent fait face aujourd’hui. Il s’agira de garantir des financements aux projets, en particulier ceux liés à l’adaptation de nos agricultures aux changements climatiques, d’œuvrer à l’augmentation de la productivité agricole et d’augmenter le pouvoir de séquestration des sols africains, avec un bénéfice double d’atténuation et d’adaptation, en ligne avec les recommandations de l’initiative française « 4 pour 1000 » (augmentation chaque année de la matière organique des sols de 4 grammes pour 1.000 grammes de CO2).