Le Maroc propose de mettre en place un guichet unique pour mobiliser la finance climatique et accélérer l’accès à ces financements pour les projets bancables, notamment pour les pays en développement, selon le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka en marge du 1er Forum Mondial des Alliances et Coalitions pour le climat. Le Maroc propose de mettre en place une plateforme électronique « Fast Track Finance », une sorte de guichet unique qui permettra à tous les pays de connaitre les différents fonds existants, les critères d’éligibilité et les possibilités d’accès à ces crédits. Ce guichet unique sera mis en place à travers l’établissement d’une cartographie des acteurs de la finance climatique, la mobilisation des acteurs pour l’assistance technique à la conception des projets soumis au financement, et le développement d’un réseau des acteurs de la finance climatique partenaires de l’initiative et permettant d’avoir un Fast Track, a expliqué Baraka.