Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération et président de la COP22, Salaheddine Mezouar a tenu, jeudi 18 août, une réunion de travail avec des membres de la La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
Il s’agit de Richard Kinley, Secrétaire exécutif adjoint de la CCNUCC, James Grabert, Directeur du mécanisme de développement durable, et Nick Nuttall, Directeur de la communication.
S’inscrivant dans le cadre des préparatifs de la COP22, qui aura lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, cette rencontre inaugure les réunions de travail qui auront lieu, entre le Comité de pilotage de la COP22 et la CCNUCC, dont l’objectif est d’examiner et d’harmoniser la collaboration entre les deux organismes et les moyens pour pérenniser l’élan politique jusqu’à la conférence de Marrakech.
Cette session de deux jours sera également consacrée aux discussions sur les rôles de la présidence de la COP22 et de la CCNUCC, l’agenda des conférences, ainsi que les messages clés à diffuser afin d’aboutir à la réalisation des priorités et des objectifs fixés à la COP 22, qui se résument comme suit :

– L’accélération de la ratification de l’accord de Paris,

– Le renforcement de la mobilisation des acteurs étatiques et non étatiques dans le cadre de l’agenda climat,

– L’appui aux négociations en vue de parvenir à des solutions concrètes avec des initiatives et des projets importants au service des populations pour un développement durable humain.

Le ministre a souligné que sous le leadership du Roi Mohammed VI, le Royaume est engagé à faire de la COP22 une étape importante dans le début de l’implémentation de l’Accord de Paris.
Le Commissaire de la COP22, Abdeladim Lhafi, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement chargée de l’environnement, Hakima El Haité, l’Ambassadeur pour les négociations multilatérales, Aziz Mekouar, ainsi que les chefs de pôles du comité de pilotage de la COP22, ont également pris part à cette réunion.