Le Maroc a soumis sa Contribution Déterminée au niveau national (CDN) au secrétariat de la convention cadre sur le changement climatique, parallèlement à la ratification de l’accord de Paris le 21 septembre 2016, indique ce lundi 26 septembre un communiqué du ministère chargé de l’environnement. Pour l’élaboration de sa contribution, le Maroc a mené un large processus de concertation avec toutes les parties concernées, avec l’appui du programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Coopération allemande, relève le communiqué, notant que ce processus a permis de passer en revue les politiques et les programmes mis en place par le Maroc pour lutter contre le réchauffement climatique, et de définir le niveau d’ambition que le pays souhaite adopter dans le cadre de sa contribution.