L’agence de coopération de Corée du sud (KOICA) soutient la nouvelle plateforme de l’Institut de recherche en énergies renouvelables et énergies nouvelles (IRESEN) « Green and Smart Building Park » avec une enveloppe budgétaire de 7 millions de dollars. En vertu d’une convention signée le 14 novembre entre l’IRESEN, la KOICA et le ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, en marge de la COP22, le gouvernement coréen apporte une participation au financement de cette nouvelle plateforme qui sera installée dans la ville verte de Benguérir et dédiée à l’efficacité énergétique dans les bâtiments et les réseaux intelligents.

La KOICA avait déjà soutenu l’IRESEN dans la mise en place de la plateforme de recherche « Green Energy Park » dédiée aux énergies solaires pour une partie qui concerne les cellules photovoltaïques solaires, avec un financement à hauteur de 2,5 millions de dollars, rappelle le responsable. Le Green Energy Park est une plateforme de test, de recherche et de formation en énergies renouvelables basé dans la ville verte de Benguérir, à côté de l’Université Mohamed VI Polytechnique et a été construite conjointement par l’IRESEN et le Groupe OCP. Cette première plateforme en Afrique, modèle unique en son genre, permettra d’une part, la création de synergies et la mutualisation des infrastructures de plusieurs institutions marocaines de recherche afin de créer une masse critique et arriver à l’excellence et d’autre part l’acquisition du savoir et du savoir-faire par les différentes universités partenaires ainsi que les industriels marocains.