Le démarrage de la plateforme de recherche « Green and smart building park » de l’Institut de recherche en énergies renouvelables et énergies nouvelles (IRESEN) est prévu en janvier 2017, tandis que son bouclage aura lieu fin 2018.

L’annonce a été faite par le président de l’IRESEN, Badr Ikken, en marge de la signature d’une convention avec l’Agence de coopération de Corée du Sud (Koica) et le ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement.

En vertu de cette convention, le gouvernement coréen apporte une participation au financement de cette nouvelle plateforme qui sera installée dans la ville verte de Benguerir et dédiée à l’efficacité énergétique dans les bâtiments et les réseaux intelligents.

Le soutien financier de la Corée du Sud s’élève à 8 millions de dollars, dont 7 millions de dollars dédiés au financement de « Green and smart building park » et un million de dollars pour la conception d’une plateforme de recherche intitulée « Water energy park » à Laâyoune.