Gulfsands Petroleum a affirmé avoir trouvé un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour la prolongation de 2 à 3 ans de son contrat de licence sur Moulay Bouchta (Fès). La société britannique indique que l’exploration du permis va désormais durer jusqu’au 19 juin 2017 « avec un programme de travail révisé ». Ce dernier comprend l’acquisition de 200 km de données sismiques 2D, le retraitement des données sismiques 2D sélectionnées ainsi qu’une étude de terrain pour identifier les possibilités de réactiver les champs dormants. Le coût de ces opérations a été revu à la baisse à 2,5 millions de dollars contre 3,5 millions auparavant. Pour rappel, les estimations sur ce permis s’élèvent à 149 millions de barils de ressources brutes.