Un vibrant hommage a été rendu, lundi 6 mars à Rabat, à six cadres-féminines du ministère chargé de l’Environnement, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, en reconnaissance de leurs efforts consentis au service de ce secteur. Il s’agit de :

– Saida Bourous, chef du service des données écologiques à la Direction de surveillance, d’études et de planification,

– Fatiha Lakhbiza, cadre au service des prévisions futures,

– Fouzia Maârouf, fonctionnaire à la Direction des programmes et des réalisations,

– Bouchra Wajida, cadre au service régional de l’Oriental,

– Daouia Belghali, fonctionnaire au service extérieur de Ouarzazate,

– Fatima Lamrahi, fonctionnaire au service financier et des affaires générales. Célébrées dans le cadre de la 6e édition de la cérémonie « Femme de l’année », initiée par l’Association des œuvres sociales des travailleurs du secteur de l’environnement (Al-Amal), ces femmes ont été décorées par la ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haite, d’un bouclier d’honneur en reconnaissance de leur dévouement dans l’accomplissement de leurs missions administratives et des efforts qu’elles ont déployés au sein du ministère ou dans les services extérieurs. Dans une allocution, à cette occasion, Mme El Haite a relevé qu’à l’ère de la globalisation, l’innovation technologique et les paris des changements climatiques, la femme fait encore face à plusieurs défis. Rappelant que seulement 10 % des lots de terrains dans le monde appartiennent aux femmes et que le taux de chômage est deux fois plus élevé chez les femmes que les hommes, la ministre a appelé à revoir la mentalité patriarcale qui réprime la femme et la prive de ses droits, et à impliquer les compétences féminines dans les politiques de développement durable. « La question de la femme est non seulement une cause féminine, mais sociétale, économique et de développement humain », a-t-elle fait savoir, soulignant que la participation des femmes dans l’économie permettra de relever le PIB à 26%. La ministre a également fait remarquer que le thème de la Journée internationale de la femme cette année est « 50% d’égalité à l’horizon de 2030 », invitant l’ensemble des fonctionnaires du secteur à œuvrer de concert afin de mettre en oeuvre cet objectif sociétal. Cette édition, qui a également rendu un hommage spécial aux deux invitées d’honneur, à savoir la célèbre actrice marocaine, Saadia Azgoun, et la talentueuse chanteuse du Melhoune, Majda Yahyaoui, a été marquée par la projection d’une vidéo des femmes honorées, lors des éditions précédentes, outre des témoignages en faveur des femmes célébrées cette année. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs cadres du département de l’environnement, notamment du secrétaire général du

ministère délégué chargé de l’environnement, Abdelouahed Fikrat, outre des personnalités actives dans des domaines relatifs aux femmes.