Plus d’informations :
http://www.levert.ma/video-smart-grid-accompagner-developpement-energies-renouvelables
http://bit.ly/2pbkQSg
https://www.youtube.com/watch?v=1ZqMxw8WkdA

La Fédération de l’Energie, et l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN), ont organisé, le 13 avril à Bengueri, un Workshop sous le thème « Smart Grid : un levier essentiel pour accompagner la montée en puissance des énergies renouvelables », en présence de plusieurs experts qui ont plaidé pour l’intégration de la gestion intelligente de l’énergie dans les différents secteurs socio-économiques, de manière à accompagner la vocation du Royaume en matière des énergies renouvelables.
Plus de 70 participants ont pris part à ce Workshop appelant à l’élaboration d’outils d’intégration du « Smart Grid », des réseaux d’électricité intelligents qui, grâce à des technologies informatiques, ajustent les flux d’électricité entre fournisseurs et consommateurs et contribuent à une meilleure adéquation entre production, distribution et consommation énergétique.
A l’ouverture de cette rencontre, le président de la Fédération de l’Energie, Rachid Idrissi Kaitouni, a souligné la nécessité d’intégrer les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans la nouvelle politique énergétique du pays, dans le cadre d’un nouveau modèle de développement économique basé sur la croissance verte et l’économie à bas carbone, afin que le Maroc tire pleinement avantage de ses ressources naturelles.
Il a, à cet effet, noté que la Fédération de l’Energie, s’est impliquée pleinement, par la concertation et le dialogue, dans la mise en place des politiques énergétiques nationales.
M. Idrissi Kaitouni n’a pas manqué de souligner que la rencontre constitue un réel levier pour optimiser le réseau de distribution électrique à base d’énergies renouvelables, mettant l’accent sur la nécessité de formuler des solutions d’intégration pour le secteur industriel et socio-économique.
Même son de cloche chez le directeur général de l’IRESEN, Badr Ikken, qui a mis l’accent sur l‘impératif de mettre en oeuvre une plateforme de recherche appliquée dans le domaine à même de développer le savoir-faire dans l’efficacité énergétique.
Il a aussi plaidé pour une meilleure gestion de l’énergie à travers des réseaux intelligents qui mettent en œuvre de nouvelles solutions qui préservent et économisent les ressources énergétiques.
M. Ikken également co-président du Green Energy Park, a précisé que l’IRESEN assure le développement d’un réseau de plateformes de test, de recherche et de formation pour mutualiser les infrastructures de recherche et créer des ponts entre les institutions de recherche et le monde socio-économique.
Par ailleurs, la rencontre qui a réuni des représentants des secteurs institutionnels, universitaires et industriels a été marqué par des exposés et présentations sur les enjeux et perspectives du Smart Grid, outre les meilleures pratiques et expériences dans le domaine à l’échelle nationale et mondiale.
Elle a été également ponctuée par une visite pour le Green Energy Park de Benguerir, ainsi qu’à l’ensemble de ses installations et annexes.
Modèle unique en son genre, Green Energy Park, inauguré le 12 janvier dernier par SM le Roi Mohammed VI, est la première plateforme en Afrique de test, de recherche et de formation en énergie solaire située dans la ville verte de Benguerir.
Elle a été élaborée par l’IRESEN, avec le soutien du ministère de l’Energie, des mines et du développement durable ainsi que du Groupe Office Chérifien des phosphates (OCP).