La norme internationale ISO 50001 se veut un outil « pratique » qui propose aux opérateurs marocains une démarche de management structuré en vue d’améliorer leur performance énergétique, a affirmé, le 11 mai à Rabat, le Directeur de l’Institut marocain de normalisation (IMANOR), Abderrahim Taibi. « Homologuée en tant que norme marocaine, cette norme qui constitue le référentiel technique de la certification des systèmes de management de l’énergie mise en place par l’IMANOR pour l’entreprise et l’économie marocaine, fournit un cadre structuré permettant à tout organisme d’identifier les indicateurs lui permettant de mieux gérer voire réduire la consommation et la facture énergétique », a indiqué M. Taibi qui s’exprimait à l’ouverture d’un séminaire national sur le système de management de l’énergie ISO 50001. Pour sa part, l’Expert ISO du projet « MENA Star », Laurent Arnould, a estimé que le Maroc, un des leaders en Afrique en matière d’énergies renouvelables, est en mesure de partager son expérience et expertise avec les pays africains.

Ce projet qui repose sur l’ISO, est appuyé par l’IMANOR qui joue un rôle important auprès des consultants et des entreprises avec pour objectif de former, d’accompagner, d’auditer et d’aboutir à la mise en place du système de management ISO 50001, a ajouté M. Arnould, notant que cette norme aura un impact positif sur les organismes bancaire et industriels, les différents acteurs de transport, les régies d’électricité, collectivités locales(…) qui se lancent dans cette démarche ISO 50001 et qui cherchent à maîtriser la consommation énergétique et à améliorer la performance énergétique. Éditée par l’ISO en 2011, la norme ISO 50001 offre aux entreprises l’opportunité de démontrer par le biais de la certification leurs engagements vis-à-vis de leurs partenaires institutionnels en termes de rationalisation de la consommation d’énergie et d’instaurer vis-à-vis de leurs collaborateurs internes une rigueur dans les dépenses énergétiques. Organisé par l’IMANOR, en collaboration avec l’Organisation internationale de normalisation (ISO) sous l’égide du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique et du ministère de l’Energie, des mines et du développement durable, ce séminaire qui vise à sensibiliser les opérateurs marocains sur les apports de l’efficacité énergétique et le rôle d’un système de management de l’énergie (SME) dans l’amélioration des performances énergétiques d’une organisation, a été marqué la participation de plusieurs experts nationaux et internationaux.