Les Conventions pour la réalisation de la plus grande unité mutualisée de dessalement de l’eau de mer pour l’irrigation et l’alimentation en eau potable de la région de Souss Massa ont été signées, jeudi 29 juin à Rabat, entre le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’ONEE, des entreprises espagnoles et la BMCE.

Il s’agit du plus grand projet de dessalement de l’eau de mer mutualisé d’irrigation et d’eau potable alimenté dans le monde alimenté par des énergies renouvelables.

Ce grand projet, qui nécessitera dans ses deux composantes (eau potable et eau agricole) un coût global de l’ordre de 4 milliards DH, devrait permettre, à terme, de sécuriser l’approvisionnement en eau potable du Grand Agadir et de fournir l’eau pour l’agriculture irriguée à haute valeur ajoutée de la zone de Chtouka.

La signature de ces conventions intervient dans la perspective du lancement prochain du projet en question qui sera le plus grand du genre à l’échelle mondiale de par sa capacité de production mutualisée pour les besoins de l’irrigation et de l’eau potable.