Le Secrétariat Général de l’Union pour la Méditerranée (UpM) et la Fédération de l’Énergie (FE) du Maroc ont signé, mardi 19 Décembre à Rabat, une convention de coopération pour promouvoir la participation du secteur économique de l’énergie dans les activités de support à la transition énergétique dans la région méditerranéenne et l’intégration progressive des marchés.

Le Secrétariat Général de l’UpM et la Fédération de l’Énergie du Maroc se sont accordées à soutenir, à travers des actions conjointes, le développement du marché régional de l’énergie, en particulier dans la région méditerranéenne, ainsi qu’à attribuer une attention renforcée aux contributions visant à optimiser les cadres réglementaires et les opportunités de financement, dédiés aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Dans le cadre de cet accord, les deux parties ont convenu de coopérer pour faire émerger des projets concrets de coopération régionale, notamment l’émergence d’une confédération régionale de l’énergie. L’accord vise également à renforcer la participation des acteurs méditerranéens de l’énergie au sein des plateformes énergétiques de l’Union pour la Méditerranée.

« Le Secrétariat Général de l’UpM est heureux de travailler avec la Fédération de l’Énergie du Maroc pour favoriser la transition énergétique et l’action pour le climat en Méditerranée. Une véritable coopération régionale renforcée et active dans les domaines de l’action énergétique et climatique représente une chance extraordinaire de mettre en œuvre des modèles de développement durable et inclusif et de promouvoir l’intégration dans la région » a déclaré le Secrétaire général de l’UpM, Fathallah Sijilmassi.

« La Fédération de l’Energie du Maroc est particulièrement honorée de la signature, aujourd’hui, de cette importante convention de coopération avec l’Union pour la Méditerranée. Cette collaboration s’inscrit dans l’optique du renforcement des relations internationales et régionales de notre Fédération, en particulier dans le cadre du développement des marchés régionaux de l’énergie, de la transition énergétique et de la réduction des émissions des GES» a déclaré le Président de la Fédération de l’Energie, Rachid Idrissi Kaitouni.

Conformément à la Feuille de Route pour l’Action adoptée par les ministres des Affaires étrangères le 23 janvier 2017, le Secrétariat général de l’UpM œuvre pour favoriser la participation active de la société civile, des autorités locales et régionales, du secteur privé, des institutions financières ainsi que d’autres acteurs clés du processus de coopération régionale pour le développement durable et l’intégration régionale. Cette volonté de placer la région euro-méditerranéenne en première ligne du mouvement de soutien au développement durable a également été réaffirmée par les ministres de l’UpM lors de la réunion ministérielle de l’UpM sur l’énergie, tenue à Rome en décembre 2016.

 

 

L’Union pour la Méditerranée : une organisation orientée vers l’action avec une ambition commune

L’Union pour la Méditerranée (UpM) est la seule organisation euro-méditerranéenne intergouvernementale réunissant les 28 pays de l’Union européenne et les 15 pays du sud et de l’est de la Méditerranée. L’UpM offre un forum pour le renforcement de la coopération régionale, du dialogue et pour la mise en œuvre de projets et d’initiatives concrets ayant un impact tangible sur nos citoyens, notamment sur nos jeunes, afin de répondre aux trois objectifs stratégiques de la région: la stabilité, le développement humain et l’intégration.

Le Secrétariat Général de l’Union pour la Méditerranée est la plateforme qui permet de rendre opérationnelles les décisions prises par les États membres, en mettant en œuvre des projets stratégiques régionaux au moyen d’une méthodologie spécifique basée sur des réseaux multipartenaires dynamiques et sur l’échange de meilleures pratiques et de méthodologies innovantes. Actuellement, plus de 45 projets régionaux ont été labellisés par les États membres, pour une valeur de plus de 5 milliards d’euros, et se concentrent sur les domaines de la croissance inclusive, l’employabilité des jeunes, l’autonomisation des femmes et la promotion de la mobilité des étudiants ainsi que le développement urbain intégré et l’action pour le climat.

La Fédération de l’Energie du Maroc est la représentante et le porte-parole des entreprises et organismes opérant dans le secteur de l’énergie au Maroc. Elle se  positionne comme l’interlocuteur privilégié du Ministère Marocain de  l’Energie,  des Mines,  de  du  Développement  Durale, dans l’élaboration  de  la  politique  générale  de  développement   du Secteur    de   l’énergie   au   Maroc   en   étant  une   force   de  proposition    et    de   concertation   au   débat    National   et International sur l’énergie, La Fédération de l’Energie fait partie des Fédérations de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).