Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé de la Coopération africaine, lors de la cérémonie de son installation, jeudi (25/01/2018) à Rabat.

Le Gazoduc Nigeria-Maroc est un vrai projet de développement socio-économique pour la région d’Afrique de l’Ouest, a souligné, le 11 juin à Rabat, le ministre délégué chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli.

« La signature de la convention sur le projet gazoduc est une étape fondamentale. Nous allons maintenant passer aux études d’avant-projet détaillées, mais pour cela il faut avoir à l’esprit que c’est un projet, certes technique, politique, financier, juridique, mais avant tout un projet de développement socio-économique, tel qu’il a été souhaité par SM le Roi Mohammed VI pour favoriser l’émergence des pays d’Afrique de l’Ouest », a déclaré M. Jazouli.

Mettant l’accent sur l’importance de l’axe Rabat-Abuja qui est fondamental et un des piliers de la vision royale pour l’Afrique, le ministre a fait remarquer que ce gazoduc traversera une douzaine de pays, ce qui permettra d’aller vers des projets « Gas to power » et « Gas to fertilizers » à même de fournir de l’électricité aux pays de la sous-région et de créer des industries de fertilisants.

Pour ce qui est des deux autres accords de coopération bilatérale signés entre le Maroc et le Nigeria, M. Jazouli a relevé qu’ils s’inscrivent dans « la logique de sécurité alimentaire et de nourrir l’Afrique », mettant en avant la complémentarité entre les deux pays qui permettra de fournir des engrais aux agriculteurs nigérians et d’améliorer la productivité de leur agriculture.

Il a, par ailleurs, indiqué que la mission du ministère délégué chargé de la coopération africaine consiste, de manière générale, à opérationnaliser la vision royale de l’Afrique, et particulièrement à accompagner les opérateurs privés et publics, marocains et nigérians, dans la réalisation de leurs projets. A signaler que le président nigérian Muhammadu Buhari a effectué les 10 et 11 juin une visite de travail et d’amitié officielle dans le Royaume à l’invitation de SM le Roi Mohammed VI.