Une délégation marocaine formée de représentants de départements ministériels et d’institutions actives dans le domaine énergétique a effectué, du 14 au 18 janvier, une visite à Frankfort et Berlin ayant pour but de s’enquérir de l’expérience de l’Allemagne dans les différents volets liés à l’efficacité énergétique.

Cette mission, organisée par le ministère de l’Énergie, des Mines et du Développement durable en en partenariat avec l’Agence de coopération allemande technique et l’Agence de coopération allemande financière, s’inscrit dans le cadre du renforcement des compétences en matière d’efficacité énergétique des acteurs marocains concernés par le programme d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics.
La délégation marocaine s’est rendue ainsi à Francfort et Berlin en vue d’échanger sur les approches et outils nécessaires à promouvoir l’efficacité énergétique dans les bâtiments publics, ainsi que les modèles techniques et les incitations financières à ce sujet.

Cette visite a été l’occasion pour la délégation marocaine de se réunir avec des responsables du ministère fédéral allemand de l’Economie et de l’Energie (BMWi), de l’Agence Berlinoise de l’Energie (BEA) et de l’Agence Allemande pour l’Energie (DENA) au sujet de leurs pratiques réussies en matière de promotion de l’efficacité énergétique dans les bâtiments publics.

La délégation marocaine s’est arrêtée ainsi sur l’expérience des bâtiments publics conçus de manière performante sur le plan énergétique, d’universités qui produisent leur propre énergie renouvelable, ainsi que d’hôpitaux qui ont amélioré leur efficacité énergétique.
À Francfort, la délégation a rencontré des représentants du ministère des Affaires sociales et de l’Intégration, du ministère des Finances de la région de Hesse, de l’Agence locale de l’énergie et de la Banque allemande de développement.
Ce déplacement a permis à la délégation marocaine de s’informer des pratiques mises en place en matière d’efficacité énergétique dans les différents volets de l’efficacité énergétique, notamment les politiques et les outils adoptés en matière d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics et la politique des banques allemandes visant à promouvoir les bâtiments économes en énergie en Allemagne ainsi que les expériences pratiques en termes de développement du marché de l’efficacité énergétique (contrôle de qualité, communication et évaluation des programmes).
Au cours de ses différentes rencontres avec les acteurs allemands, la délégation marocaine a tenu à présenter des exposés sur les projets pilotes menés au Maroc en la matière et le développement du secteur énergétique dans le Royaume, notamment en ce qui concerne la promotion de l’efficacité énergétique dans les bâtiments publics.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique au ministère de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Mohamed Wahid, a indiqué qu’outre la présentation de projets concrets d’efficacité énergétique dans le secteur de la construction, des sujets importants ont été abordés lors de cette visite, notamment les politiques et les outils locaux d’efficacité énergétique ainsi que les expériences pratiques pour développer le marché de l’efficacité énergétique.
Le responsable marocain a expliqué que cette visite a permis à la délégation de visiter des bâtiments publics conçus de manière à économiser l’énergie en utilisant un concept novateur et efficace d’éclairage intérieur.

Les différents acteurs allemands rencontrés ont salué les efforts déployés par le Maroc pour réussir sa transition énergétique et exprimé leur soutien aux projets entrepris par le Royaume, notamment en matière d’efficacité énergétique, a-t-il ajouté.
Cette mission intervient dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Maroc et l’Allemagne et s’inscrit en droite ligne avec la stratégie énergétique marocaine qui place l’efficacité énergétique comme priorité nationale.

Le Maroc a initié, dans le cadre de sa stratégie, de nombreux programmes et projets d’efficacité énergétique dans les secteurs clés de l’économie nationale, notamment dans celui du bâtiment qui possède un grand potentiel de progrès.
La délégation marocaine était composée de représentants des Départements de l’Energie, de l’Economie et des Finances, des Affaires Générales et de la Gouvernance, de l’Education, de l’Intérieur, de l’Equipement, des Affaires Islamiques et de la Santé, ainsi que des représentants de l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique et de la Société d’Investissements Energétiques.