Vingt-huit entreprises ont obtenu, le 20 juin à Casablanca, le label « Taqa pro » dans les domaines du pompage solaire et photovoltaïque à l’occasion d’une journée sur « les mécanismes de financement des projets énergies renouvelables et efficacité énergétique ».
Il s’agit d’AES, Azolis, Bougmaz Connect, DLM EnR, l’entrepreneur Driss El Massoudi, Keem Sol Energy, Magray Travaux, Menara Technology, Myfak, NPSOL, renpower, Sami Solar, Solarsys, Suratem et d’Ultrasol qui ont reçu les certificats “Taqa pro” pompage solaire.
De leur côté, les entreprises Awas, Azolis, Cleanergy, Econosol, Elexpert, Energy Transfo, Green Yellow Morocco, Jet Energy, MCT Solaire Energies, NRJ International, Quadran Maroc, SEWT et Termasol ont obtenu les certificats « Taqa pro » PV+.

A cette occasion, M. Rabbah, ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable, a souligné que le développement de la filière PV passe par le respect des exigences de qualité dans l’installation des différents composants dédiés aux applications photovoltaïques, rappelant qu’en décembre dernier, son Département avait signé une convention de partenariat avec l’AMEE, l’AMISOLE et le Cluster solaire pour la labélisation des installateurs PV au Maroc.
« Aujourd’hui, le solaire photovoltaïque dispose d’un nouveau label qualité. Intitulé « Taqa- Pro », ce label, constitue une marque de reconnaissance pour les entreprises et les installateurs de systèmes solaires photovoltaïques », a-t-il dit, se félicitant de ce partenariat qui a permis la formation de ces 28 entreprises.