Le 2e Forum Maroco-Espagnol de l’Innovation Verte, qui s’est tenu le 26 septembre à Benguerir, constitue un outil important pour promouvoir et consolider la coopération et le partenariat entre les deux pays dans le domaine des énergies renouvelables, a souligné le directeur général du Centre de Développement Technologique Industriel de l’Espagne (CDTI), Javier Ponce.

« Après le succès de la première édition, nous voulons aller de l’avant dans la coopération technique et technologique, mettre en place des projets communs et nouer des partenariats, notamment dans les domaines des énergies renouvelables », a indiqué M. Ponce à l’occasion de sa participation à ce rendez-vous annuel.

Cet événement, co-organisé par l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN) et le CDTI, revêt une grande importance du fait qu’il permettra aux entités des deux pays d’explorer les opportunités de coopération, mais aussi de tirer profit des financements disponibles pour développer des projets communs.

A cette occasion, le CDTI et l’IRESEN ont lancé un programme bilatéral de financement de projets de recherche appliquée et d’innovation « INNO ESPAMAROC ENERGY », destiné aux institutions de recherche, des entreprises et des industries du Maroc et de l’Espagne, a-t-il rappelé, notant que ce programme ambitionne de développer des produits, des procédés et services innovants dans le domaine des technologies vertes à fort potentiel de commercialisation sur les marchés marocain, espagnol et continental.

M. Ponce a souligné que six projets communs seront financés dans le cadre de ce programme ayant trait notamment à la production et à l’utilisation des énergies renouvelables dans les zones arides.
Ce forum, qui sera également l’occasion de lancer la deuxième édition du programme “INNO ESPAMAROC ENERGY”, a coïncidé avec la tenue de « Solar Decathlon Africa » (13-27 septembre), un événement phare lors duquel les participants ont concu et construit des maisons intelligentes fonctionnant uniquement à l’énergie solaire, s’est félicité M. Ponce, qui a salué le niveau de la coopération entre les gouvernements et les établissements espagnols et marocains en matière d’énergies renouvelables.

« Nous portons un intérêt particulier à la coopération avec le Maroc et les établissements marocains et nous comptons renforcer davantage notre présence dans le Royaume », a-t-il affirmé.

Le CDTI est en charge de la promotion de l’innovation et du développement industriel en Espagne et dans d’autres pays. Le centre, relevant du ministère de la Science, de l’Innovation et des Universités, reçoit les demandes de financement et soutient les projets de recherche, développement et innovation.