Il s’agit d’une initiative signée Afriquia, la filiale carburant du Groupe Akwa. Objectif : développer l’entrepreneuriat auprès des jeunes porteurs d’idées et de projets. Il s’agit aussi d’un programme de développement, de formation, d’accompagnement et de financement, qui vise à convertir 1 000 idées en 1 000 entreprises. Fort d’une première phase pilote, qui a vu l’émergence de 30 projets très prometteurs, ce programme entame une nouvelle étape et change de dimension. 

«1000 Fikra» est gratuit, ouvert à tout Marocain portant une idée d’entreprenariat viable, sans condition de diplôme ou d’expérience. «1000 Fikra» sera dispensé dans les 12 régions du Royaume suivant un calendrier préétabli. Afriquia lance également « 50 Sprints », un programme d’accélération destiné aux startups marocaines portant des projets innovants à fort potentiel de développement aux niveaux national et international et qui sont en phase de croissance.

A travers «1000 Fikra», Afriquia souhaite mettre en place, dans le cadre de sa politique RSE, un programme en faveur des jeunes porteurs d’idées et de projets : le programme «1000 Fikra». 

Afriquia a également créé une fondation portant le nom de «Maak» qui assurera le pilotage et le suivi dudit programme. En outre, Afriquia et «Maak» se sont associées à trois partenaires spécialisés dans le domaine de l’entreprenariat et de l’incubation : PopUp Business School, une institution anglaise nouvelle génération, réputée internationalement pour sa méthode innovante et performante d’encouragement à la création d’entreprise ; et deux incubateurs marocains, parmi les plus réputés dans le pays, Bidaya et MCISE. 

Concrètement, «1000 Fikra» donne accès à un boot camp de près de deux semaines. Durant près de 2 semaines, «1000 Fikra» formera les porteurs d’idées aux fondamentaux de l’entrepreneuriat au travers d’une méthode originale inspirée de la méthode PopUp Business School qui a fait ses preuves à l’international et qui a été adaptée au contexte marocain. Grâce aux différents ateliers, les porteurs d’idées apprendront à : prendre confiance en eux ; acquérir l’état d’esprit d’un entrepreneur ; lancer leur activité rapidement et transformer leurs idées en activités génératrices de chiffre d’affaires.

Après le boot camp, les jeunes entrepreneurs sont encadrés par Bidaya ou MCISE dépendamment de leur région d’implantation et ce, pendant quatre mois. Ils bénéficieront ainsi d’un suivi individualisé, de workshops ciblés collectifs et individuels et de séances de mentorat. Ils auront également accès à un network d’experts et à une communauté d’entrepreneurs. La mise à disposition d’espaces de travail Tout au long de leurs quatre mois d’incubation, les Oasis Cafés des stations- service Afriquia seront à la disposition des porteurs de projets. Les jeunes entrepreneurs bénéficieront, au terme de leur incubation, d’un financement sous forme de subventions et de prêts d’honneur à hauteur de 200. 000 DH. 

« Nous lançons aujourd’hui le programme «1000 Fikra» sur le plan national. Afin de toucher un maximum de jeunes ou moins jeunes à travers toutes les régions du Royaume», explique le DG Afriquia, Said El Baghdadi. Et de poursuivre qu’un film sera également diffusé sur les réseaux sociaux, rappelant que « chacun peut transformer ses rêves en réalité, et ses idées en petite, voire en grande entreprise ».

Concernant le programme « 50 Sprints », il est à souligner qu’Afriquia, pour accompagner les startups marocaines dans le déploiement de leurs activités, s’associe à l’incubateur HEC PARIS. Ainsi, les startups sélectionnées bénéficieront d’une incubation de 3 mois, au sein de la prestigieuse StationF, le plus grand campus de startups au monde, où elles auront accès à un accompagnement sous forme de coaching et de mentoring ainsi que de mises en relation avec des professionnels de leurs secteurs d’activité. Ils auront également accès à un financement et seront accompagnés pour leurs levées de fonds. L’appel à projets pour ce second Programme «50 Sprints», sera ouvert dans les prochaines semaines.