SDX Energy a affirmé, le 22 janvier, que 7 puits ont été forés à ce jour dans le cadre de la campagne de forage des 12 puits lancée en 2019. La société britannique indique que 5 puits sur les 7 testés ont produit du gaz pouvant être commercialisé. Cela ajoute une capacité supplémentaire “de 2 à 2,5 milliards de pieds cubes de gaz commercial”.

“Compte tenu des faibles coûts de connexion et en supposant que les puits restent productifs, la société estime que ces réserves seront suffisantes pour honorer les contrats des clients existants au cours des 30 à 36 prochains mois”, indique-t-elle. Au total, les dépenses d’investissement du britannique au Maroc et en Egypte ont atteint environ 40,7 millions de dollars, soit 4,5 millions de dollars de plus que les prévisions pour 2019, “principalement en raison du forage de deux puits supplémentaires au Maroc”.