SAR La Princesse Lalla Hasnaa rend hommage à l’engagement personnel et actif de SM le Roi sur les questions climatiques et environnementales

,
SAR La Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, a rendu hommage, le 3 février, devant l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (Unesco), à l’engagement personnel et actif de SM le Roi Mohammed VI sur les questions climatiques et environnementales.
Dans une allocution par visioconférence à l’occasion d’un événement de haut niveau actant le lancement de la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, SAR la Princesse Lalla Hasnaa s’est félicitée de «cette heureuse initiative », coordonnée par l’Unesco, et qui « reflète une prise de conscience du rôle des Océans dans notre histoire, et de leur importance pour le présent et le futur de l’Humanité ». « Au Maroc, je suis bien placée pour témoigner de l’engagement personnel et actif de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a pris l’initiative de créer la Fondation que j’ai l’honneur de présider, sur les questions climatiques et environnementales », a indiqué SAR la Princesse Lalla Hasnaa, affirmant que « grâce au Leadership du Souverain, les énergies renouvelables au Maroc constituent désormais une priorité essentielle ». « En tant qu’hôte de la COP 22 de Marrakech, le Royaume a apporté son appui déterminant à plusieurs initiatives, telle la « Ceinture Bleue » pour la pêche et l’aquaculture durable en Afrique ».
Après avoir relevé que le potentiel des richesses marines que recèlent les océans reste encore en grande partie inconnu, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a affirmé que les océans constituent un véritable bien public commun à l’humanité qui requiert « une exploitation durable, responsable et équitable ». « C’est dans ce cadre que la décennie que nous lançons constitue une magnifique opportunité », a affirmé SAR la Princesse Lalla Hasnaa, soulignant que cette initiative apportera « les connaissances scientifiques de haut niveau dont nous avons besoin pour mieux protéger nos mers et l’extraordinaire biodiversité qu’elles abritent ».
« Cette décennie permettra une solidarité scientifique mondiale dont notre continent, l’Afrique, a grand besoin », a affirmé Son Altesse Royale. «Aussi, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement que je préside est à la fois fière et enthousiaste de rejoindre l’alliance de la Décennie pour les Sciences océanographiques. Elle prendra très à cœur son rôle et sa responsabilité dans cette Alliance », a affirmé Son Altesse Royale. SAR la Princesse Lalla Hasnaa a également indiqué, qu’à titre personnel, elle était honorée de parrainer cette Alliance et d’œuvrer, conjointement avec ses initiateurs, en faveur des mers et des océans. « Le Maroc, par Mon humble voix, remercie les Nations Unies pour cette initiative, à laquelle nous contribuerons activement », a souligné SAR la Princesse Lalla Hasnaa. « Nous porterons avec vous cette Décennie de savoir au service de nos Océans… pour le présent, et pour les générations futures », a conclu Son Altesse Royale. L’Unesco a célébré, le 3 février, le début de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (Décennie des océans), avec un événement de haut niveau.