La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, présidée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, a organisé, le 25 juillet à la plage Al Moussafir à Dakhla, une action de sensibilisation baptisée “BharBlaPlastic”, dans le cadre de son opération de mobilisation pour lutter contre la pollution des mers et des océans par les déchets plastiques.
Cette action écologique est menée conjointement par la Fondation, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE).
L’étape de Dakhla a été marquée par une série d’activités de sensibilisation à travers des ateliers thématiques portant notamment sur le recyclage de ces déchets, le dessin, l’efficacité énergétique et énergie renouvelable, le cycle de vie des déchets plastiques et sur la qualité des eaux de baignade.
Ces activités ont profité à des jeunes des programmes Eco-Ecoles, des Jeunes reporters pour l’environnement et des étudiants appartenant au réseau des universités vertes, qui ont reçu également des enseignements théoriques et pratiques de plongée et de natation, avec la participation de l’association Al Marjane de plongée et des sports nautiques.
A cette occasion, un groupe de plongeurs professionnels a été mobilisé pour retirer des déchets, plastiques et autres, du fond marin, dans le but de sensibiliser les jeunes quant à l’impact des déchets plastiques sur les océans et la biodiversité.
Cette action de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la poursuite, pendant cet été, de la campagne “BharblaPlastic” lancée en 2019 par la Fondation, en faveur de la préservation des environnements marins contre la pollution, a déclaré à la MAP Mouna Belbekri, chargée du programme Eco-écoles et des animations pédagogiques à la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.
Mme Belbekri a également noté qu’une série d’activités pédagogiques a profité aux jeunes des programmes Eco-Ecoles et des Jeunes reporters pour l’environnement dans les lycées et collèges.
De même, elle a mis l’accent sur l’action menée lors de cette manifestation par des plongeurs professionnels ayant repêché des déchets plastiques pour sensibiliser les enfants quant à la protection de la plage et l’océan, faisant savoir que ces jeunes ont bénéficié des enseignements pratiques de plongée et de natation.
Pour sa part, Mohamed El Amine El Ansi, chargé des actions environnementales à l’ONEE (Branche électricité) a indiqué que cette initiative qui s’inscrit dans le cadre des plages propres, vise à sensibiliser les jeunes quant à la préservation de l’environnement et le changement des comportements.
A l’issue de cette manifestation, des trophées ont été remis aux différents partenaires et participants.
L’opération #bharblaplastic, qui consiste à collecter des déchets plastiques dans les 105 plages du programme Plages Propres, permet de se rendre compte de la réalité de cette menace grandissante.
Elle propose également des solutions en apprenant aux participants à réduire leur utilisation de plastique et en recyclant les déchets plastiques collectés, selon les principes d’une économie circulaire.
Lancée en 2019, l’opération #b7arblaplastic a récemment été inscrite à la Décennie pour les Sciences océaniques au service du Développement Durable (2021-2030) lancée par la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Elle a également reçu en 2020 la distinction de la meilleure bonne pratique d’éducation à l’environnement sur les 4425 plages labellisées Pavillon bleu dans le monde.