Le directeur général de l’Organisation arabe pour le développement industriel, la normalisation et l’exploitation minière (OADIM), Adil Sakr, a appelé les pays arabes à s’engager dans l’application des normes afin d’atteindre les objectifs du développement durable. Dans un communiqué, l’OADIM (basée à Rabat), a souligné, vendredi, que cet appel à l’adoption des normes liées aux objectifs du développement durable concerne des normes spécifiques relatives à la gestion de l’environnement, de l’énergie, et de l’eau, entre autres.

L’Organisation fait référence au rôle que jouent ces normes dans la réalisation de l’équilibre entre le développement et l’environnement, en particulier dans le domaine de l’industrie, de manière à préserver les ressources naturelles de l’environnement au profit des générations futures et à répondre aux exigences de protection de l’environnement pour les générations actuelles.

“Les objectifs du développement durable adressés à tous les pays du monde appellent dans leur intégralité à accroître la prospérité et à adopter des stratégies spécifiques pour parvenir à la croissance économique”, a indiqué M. Sakr, cité dans le communiqué.

Il a précisé que ces objectifs incluent également l’utilisation rationnelle des ressources naturelles, tout en répondant aux besoins sociaux et économiques, notamment l’éducation, la santé, la protection sociale, l’emploi, la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement.

“L’Organisation fait des efforts énormes afin d’atteindre les objectifs du développement durable dans le monde arabe, particulièrement au niveau environnemental, et ce en incluant le concept du ‘développement durable’ dans ses plans d’action et en encourageant les pays arabes à inclure les questions environnementales dans leurs plans nationaux et régionaux”, a-t-il relevé, rappelant que l’OADIM a également publié un ensemble de normes arabes standard (10 895 normes au total) couvrant plusieurs secteurs et domaines.

M. Sakr a fait savoir que l’ordre du jour de la réunion du Comité supérieur arabe de normalisation (29 et 30 septembre) prévoit 668 projets de normes à adopter en langue d’origine et 73 projets de normes d’accréditation en langue arabe.

“Les spécifications normatives s’inscrivent dans les objectifs du développement durable, notamment au niveau du développement économique, à travers une série de normes internationales dont les plus importantes sont ISO 9000- ISO 14000- ISO 8000 et ISO 45000, qui visent à améliorer la qualité des produits, réduire les coûts et à satisfaire les clients”, conclut le communiqué.