Le Maroc est le fer de lance de la lutte contre les changements climatiques en Afrique, a affirmé l’expert en technologie environnementale Angelo Bruscino.

Le Royaume a entamé, depuis des années, des projets audacieux et innovants en faveur de l’environnement, notamment la conversion de l’énergie des combustibles fossiles en sources renouvelables, a déclaré l’expert italien, en marge du sommet climatique “Youht4Climate: Driving Ambition”.

M Bruscino a relevé que le Maroc a réalisé de grands progrès en matière de modernisation du réseau électrique et de traitement de l’eau.

Des efforts considérables ont été déployés par le Royaume pour répondre aux enjeux climatiques, a souligné l’expert, notant que l’Europe doit en tenir compte afin de renforcer les relations bilatérales à ce niveau pour parvenir à une transition écologique en commun.

Le Maroc et l’Italie ont mis en place une synergie dynamique à travers plusieurs projets en matière d’action climatique, notamment la conversion des systèmes de production de textile et de cuir vers des modèles plus durables, a fait savoir cet expert également auteur de plusieurs publications sur le développement durable.

Un total de 400 jeunes issus de 197 pays et sélectionnés par l’ONU parmi près de 9.000 candidats, se sont réunis pendant trois jours à Milan pour élaborer leur vision commune de l’urgence climatique et des actions prioritaires à mener.

Leur déclaration sera soumise à une cinquantaine de ministres réunis pour préparer la conférence sur le climat “COP26”, prévue en novembre à Glasgow.