Une présence distinguée du Maroc à l’ouverture du 9e Forum Mondial de l’Eau

,

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka a conduit une importante délégation marocaine de haut niveau pour participer aux travaux de la 9e édition du Forum Mondial de l’Eau à Dakar.

Comme à l’accoutumée, la cérémonie d’ouverture du 9e Forum Mondial de l’Eau, a été marquée par la remise du trophée de la 7e édition du Grand Prix Mondial Hassan II de l’Eau à son lauréat, l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve du Sénégal OMVS, par M. Baraka.
Pour rappel, ce prestigieux prix, qui a été créé à l’initiative commune du Conseil Mondial de l’Eau et du Royaume du Maroc en 2000, a été décerné pour la première fois lors du 3ème Forum Mondial de l’Eau à Kyoto en 2003.

Le Grand Prix Mondial Hassan II de l’Eau est à la fois historique et unique à bien des égards. En effet, il se démarque tant par son symbole qui honore la mémoire de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, pour sa vision stratégique et clairvoyante en matière de coopération et de solidarité pour la gestion durable et la préservation des ressources en eau, que par son contenu qui vise à récompenser l’excellence dans les contributions visant à solutionner durablement la problématique de l’eau à tous les niveaux.

D’ailleurs, l’élan de cette prestigieuse distinction internationale s’est renforcé davantage avec la révision à la hausse de la valeur du Prix, portée, à partir de cette présente édition, de 100.000 à 500.000 dollars américains par la Haute Volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

Dans une conjoncture climatique mondiale marquée par le changement et l’irrégularité, il a été décidé d’organiser cette 7e édition sous le thème : « La sécurité de l’eau dans les territoires pour le développement durable et la sécurité alimentaire».
Dans ce contexte, M. Baraka a souligné que l’action et la vision du lauréat de la nouvelle édition de cette prestigieuse récompense, s’inscrivent parfaitement dans le cadre de la thématique retenue pour ce prix.

Dans le cadre de la 9ème édition du Forum Mondial de l’Eau, le ministre de l’Équipement et de l’Eau ainsi que les membres de la délégation marocaine participeront activement aux travaux d’un bon nombre de rencontres, de conférences ministérielles et de réunions de haut niveau, notamment une session thématique spéciale organisée par le Royaume du Maroc en séance plénière, le 24 mars, placée sous le thème «Le Développement rural pour renforcer la résilience face aux changements globaux».

Le Forum sera également l’occasion pour M. Baraka de s’entretenir avec ses homologues de nombreux pays et examiner les voies et moyens de promouvoir la coopération dans leurs secteurs d’intérêt commun.

Ce rendez-vous planétaire rassemble toutes les parties prenantes de la communauté internationale pour une mobilisation globale sur les problématiques liées à l’eau afin de relever les défis mondiaux visant une meilleure préservation des ressources hydriques.
Le Forum Mondial de l’Eau est organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l’Eau et le pays hôte. Cette nouvelle édition constitue un défi particulier, car elle est organisée pour la première fois en Afrique Subsaharienne. Il s’agit alors d’une occasion pour soulever les préoccupations spécifiques au continent concernant les questions de l’eau et de l’assainissement, tout en mettant en exergue les opportunités, les perspectives positives, les avancées réalisées et en cours de réalisation.

Ainsi, à l’instar des éditions précédentes, depuis la 1ère édition organisée à Marrakech en 1997 jusqu’à la précédente édition à Brasilia en 2018, le Forum Mondial de l’Eau qui se tient cette année à Dakar, se veut une plateforme incontournable dédiée au partage d’expériences et de connaissances ainsi qu’à la mobilisation des capacités de l’innovation et de la créativité sur les questions liées à la sécurité hydrique.

De plus, et dans la mesure où l’eau est non seulement vitale pour l’Homme, mais aussi essentielle pour la prospérité et le développement, cette édition du Forum Mondial de l’Eau, placée sous le thème « La sécurité de l’eau pour la paix et le développement », servira de tremplin stratégique dans l’agenda international afin d’asseoir et de consolider une prise de conscience collective, autour du vecteur « eau », comme l’un des facteurs primordiaux pour favoriser le développement et l’éradication de la pauvreté.