La prochaine conférence mondiale sur le climat (COP22) aura lieu du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, a annoncé, jeudi 10 décembre à Paris, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar.
« Le Maroc, qui s’est toujours engagé dans la lutte contre les changements climatiques, avait abrité la COP7 en 2001 et sera honoré d’accueillir la COP22, du 7 au 18 novembre dans la ville ocre », a dit M. Mezouar lors d’une plénière organisée dans le cadre de la COP21.

La ville de Marrakech, qui a accueilli des rencontres multilatérales historiques, « constitue un carrefour entre l’Orient et l’Occident », a-t-il souligné.
« Le Maroc s’engage à agir, la main dans la main et de manière inclusive avec toutes les parties et en particulier la présidence française pour que la COP22 soit un rendez-vous réussi sur une terre africaine et arabe, porteur d’espoir pour une action mondiale solidaire et forte en faveur de notre planète », a-t-il poursuivi.
Les grandes lignes de la vision Marrakech 2016 seront déclinées à l’issue des résultats des négociations, a indiqué le ministre, exprimant le souhait de voir la COP21 aboutir à un accord « universel, juste et inclusif ».
Il a, à cette occasion, remercié toutes les parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, particulièrement le groupe africain qui « avait apporté son précieux soutien » à la candidature marocaine lors de la COP20 à Lima.