La 5ème édition du Congrès de l’Union Arabe de l’Electricité, qui s’est déroulé les 27 et 28 janvier à Marrakech, a rassemblé 250 leaders des secteurs électriques de 22 pays arabes et pays invités d’Afrique et d’Europe.

Une centaine d’entreprises a aussi fait le déplacement pour profiter d’un espace B2B et d’une plate-forme de partage autour des stratégies énergétiques dans la région et le monde.

A noter que, à l’issue des travaux du Congrès, une série de recommandations a été adoptée, sous le titre « Recommandations du Congrès de Marrakech », afin de dresser la feuille de route de l’UAE pour les années à venir.

Celle-ci comprend 5 axes majeurs : augmentation des échanges électriques et des interconnexions entre les pays arabes, renforcement du cadre réglementaire dans le domaine des énergies renouvelables, amélioration de l’investissement dans les moyens de production accompagnant l’intégration et la montée en charge des énergies renouvelables, coopération accrue en matière de formation des ressources humaines et adaptation aux contraintes environnementales de la production d’électricité à partir d’énergies fossiles.