Une convention a été signée, hier à Fès, portant sur le financement du projet « Sol’R-Shemsy » dont l’objectif principal est de développer, innover et industrialiser un chauffe-eau solaire à tubes sous vide « Made in Morocco ». Ce projet, d’un montant global de près de 6 millions de dirhams co-financé à 60% par l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) dans le cadre de l’appel à projets InnoTherm, est porté par le consortium composé de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA), la Société d’Investissement en Energie (SIE) et la Société Energypole.