Le trio composé de l’Allemand Siemens, l’Italien Enel Green Power et orchestré par le Marocain Nareva, a décroché le projet du gigantesque projet éolien de 850 MW porté par l’ONEE. Le groupement a présenté l’offre la plus attrayante concernant le développement de ce projet de grande ampleur. Ainsi, les trois entreprises vont réaliser le lot composé de cinq parcs éoliens qui constitue le programme : Midelt 150 MW, Tiskrad 300 MW, Tanger II 100 MW, Jbel Lahdid 200 MW et Boujdour 100 MW. La clause de préférence nationale a été l’un des arguments qui a joué en faveur du groupement, sachant que le coût global du marché est de près de 11 milliards de dirhams.

 Paru dans CDM – Chantiers du Maroc – n° 134 – Décembre 2015

Article publié sur Archimedia