Le DG de l’Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ADEREE) et membre du comité de pilotage de la COP22, Said Mouline, a présenté le 30 mars dernier au Palais des Nations Unies à Genève, lors du Forum mondial sur la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD), comment les partenariats publics privés (PPP) ont été menés au Royaume du Maroc aussi bien pour des projets d’atténuation que d’adaptation aux changements climatiques. Et la semaine dernière toujours, le responsable du pôle PPP au sein du comité de la COP 22 avait présenté à l’Université Collège de Londres (UCL), lors d’un colloque organisé en partenariat avec l’Ambassade du Royaume du Maroc et l’Ambassade de France sur le thème « The Paris Agreement – What does it mean for Africa ? », la politique volontariste nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et comment elle peut servir à tout le continent africain. A noter que, lors de ces 2 événements les organisateurs ont appelé à faire du Maroc un exemple en terme de politique volontariste mais aussi en terme d’approche et de gouvernance.