La facture pétrolière du Maroc a enregistré une baisse de 31,5% au premier trimestre 2016, s’élevant à 11,18 milliards DH au lieu de 16,32 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes. Ce recul est en lien avec la régression des approvisionnements en huile brute de pétrole (-3,57 MMDH), relève-t-on dans les dernières statistiques rendues publiques par l’Office sur les échanges extérieurs du Maroc. L’Office des changes fait également état d’un retrait des acquisitions du gas-oils et fuel-oils (-21,4%).