Le Royaume du Maroc veut faire de la 22e Conférence des parties à la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques (COP22), celle de l’action, a affirmé, à New York, le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, dans une déclaration en marge de la cérémonie de signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques au siège de l’ONU, ajoutant que « c’est le message que le Maroc veut adresser au monde ». « Nous voulons que le Maroc et la ville de Marrakech marquent ce tournant dont l’Humanité a besoin », a soutenu le ministre, indiquant que « la phase des discussions est passée : il y a eu un accord qui a été scellé à Paris et des engagements ont été pris ». « Le monde attend aujourd’hui de l’action », a-t-il ajouté.