L’ONHYM va octroyer un nouveau permis de recherche dans le Gharb Centre. La zone concernée présente un potentiel de 1,5 milliard de Nm3.

Il y aura bientôt un nouvel explorateur gazier dans la région du Gharb. L’Office national des hydrocarbures vient de lancer un appel d’offres pour la sélection d’un opérateur en vue de la conclusion d’un partenariat pour le développement du potentiel gazier de la zone.

 

Selon le site web de l’ONHYM, on explique que «le partenariat sera concrétisé par la conclusion d’un accord pétrolier et d’un contrat d’association donnant droit à l’attribution d’un permis de recherche». Ce dernier devrait avoir une durée de validité de huit ans, divisée en deux ou trois périodes successives.

Il est à noter que des études avaient déjà été réalisées sur la zone Gharb Centre, objet de l’appel d’offres. Elles ont permis de relever un potentiel gazier de 1,5 milliards de Nm3.