Dans la dynamique de ses efforts déployés pour le développement durable, et à l’approche de la COP22, Lydec, opérateur structurant de services publics, a mis en place une plateforme d’actions ambitieuse réunissant les parties prenantes de l’entreprise (acteurs institutionnels, collectivités, universités, société civile, grand public). «Action changement climatique», tel qu’elle a été baptisée, s’est fixée une thématique principale: «La maîtrise des effets et l’adaptation au changement climatique sur le territoire du Grand Casablanca et au Maroc» ainsi que quatre grandes sous-thématiques qui sont l’eau, l’énergie, l’océan et les déchets. Cette plateforme s’articule plus précisément autour de trois axes d’intervention :

– Au niveau opérationnel et métiers: actions sur le périmètre interne de Lydec (bilans carbone et hydrique) et expertises développées, dans les métiers de distribution de l’eau potable et de l’électricité et de gestion de l’assainissement liquide et de l’éclairage public, pour contribuer à la lutte contre les effets du changement climatique.

– Au niveau institutionnel: participation à des coalitions (eau, habitat durable, énergie) et à des initiatives fédérant les secteurs privé et public ; organisation d’événements avec les institutionnels, notamment avec les Autorités locales dans le cadre d’une approche territoriale du changement climatique.

– Déploiement d’un programme de sensibilisation des parties prenantes, en partenariat avec la société civile: collaborateurs, écoles, universités, clients, collectivités (élus et autorités) et associations de proximité via la Fondation Lydec.