Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Président de la COP22, a reçu le 17 juin à Rabat les plus importants opérateurs économiques du Maroc, afin de leur présenter les opportunités de partenariat et les modalités de participation dans le cadre de la COP de Marrakech et appeler les patrons « à agir pour que le prochain rendez-vous planétaire du climat joigne l’ambition à l’action » et « faire de la COP22 une étape importante du développement d’un Maroc émergeant ».

Et à cette occasion, le Président du GPBM et de BMCE Bank of Africa, Othman Benjelloun, a indiqué que « le secteur bancaire marocain est impliqué bien avant la COP21 dans la défense des énergies Renouvelables », assurant « de la mobilisation du secteur pour réussir le challenge de la COP de Marrakech ».

De son côté, le vice-président de la CGEM, Fayçal Mekouar, a exprimé la volonté du patronat marocain à contribuer à la réussite de la COP22, indiquant que « dans le cadre de ce rendez-vous mondial, les engagements de la CGEM s’inscrivent dans la durabilité ».

Enfin, le Chef du pôle partenariat public‐privé au sein du comité de pilotage de la COP22, Said Mouline, a assuré que « le secteur privé est le fer de lance de la COP22 ».