La facture pétrolière du Maroc a enregistré une baisse de 31,2% à fin mai 2016, s’élevant à 19,9 milliards DH au lieu de 28,91 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes. A noter que ce recul est en lien avec la régression des approvisionnements en huile brute de pétrole (-100%), d’après les dernières statistiques rendues publiques par l’Office sur les échanges extérieurs du Maroc. Et dans ses statistiques provisoires, l’Office des changes fait état également d’un retrait du gaz de pétrole et des acquisitions du gas-oil et fuel-oils respectivement de 25,3 et 11% .