Conscient du rôle crucial des énergies renouvelables dans la réduction des gaz à effet de serre et dans l’amélioration de la sécurité énergétique, le Centre National d’Etudes et de Recherche sur l’Eau et l’Energie (CNEREE) relevant de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech a développé, pour la première fois au Maroc, une technologie thermo-solaire pour l’extraction des huiles essentielles des plantes aromatiques et médicinales (PAM) qui constitue une alternative idéale aux combustibles fossiles classiques. Le CNEREE a développé dans la région de Marrakech-Safi un dispositif décentralisé, « la parabole solaire Sheffler Reflector », pour la distillation des PAM en utilisant l’énergie solaire afin d’extraire essences, huiles essentielles et eaux aromatisées, et ce dans le cadre d’un projet mené en collaboration avec l’entreprise allemande Simply Solar, le bureau d’études allemand Com.E et 2 ONG marocaines : CDRT et JECA, en perspective de la COP22, prévue en novembre prochain à Marrakech.