M. Salaheddine Mezouar, président du Comité de pilotage de la COP22 a rencontré le 18 août, le ministre des Changements climatiques et de l’Environnement des Emirats Arabes Unis, Thani Ahmed Al Zeyoudi, qui était en visite officielle à Rabat.

Lors de leur entretien, les deux hommes ont notamment discuté de la coopération entre les deux pays à la veille de la 22e session de la Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Ainsi, Salaheddine Mezouar arappelé la relation étroite qu’entretiennent Rabat et Abu Dhabi ainsi que les multiplesquestions environnementales sur lesquelles les deux pays ont une vision partagée. « Je remercieles Emirats Arabes Unis pour le soutien qu’ils témoignent aux actions qu’entreprend le Maroc afin de garantir la réussite de la COP22 », a-t-il déclaré.

Cette visite officielle du ministre émirati entre dans le cadre de la signature d’un Memorandum of Understanding, le 22 avril dernier, au siège des Nations Unies à New York, en marge de la signature de l’Accord de Paris.

Ce Memorandum prévoit l’organisation d’événements conjoints avant la COP (un événement de l’Agenda Action Climat sera d’ailleurs organisé lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre), le renforcement de la coopération entre les pays arabes pendant les négociations et le partage de bonnes pratiques dans la lutte contre les changements climatiques.

« Les Emirats Arabes Unis travailleront main dans la main avec le Maroc pour s’assurer que la COP22 de Marrakech poursuive sur la même lancée qu’à la COP21, celle qui a vu naître l’Accord de Paris », a déclaré pour sa part Thani Ahmed Al Zeyoudi. « Les Emirats Arabes Unis sont convaincus que le travail avec la société civile et les entreprises est indispensable pour trouver des solutions durables et concrètes aux changements climatiques. Nous sommes impatients de partager nos expériences en la matière lors de la COP22 », a poursuivi le ministre émirati.