Qatar Petroleum et Chevron Morocco Exploration Ltd viennent d’acter la reprise par la compagnie pétrolière nationale du Qatar de 30% des 75% de parts détenues par Chevron dans des concessions marocaines.
Le deal, annoncé en février dernier, porte sur trois concessions en eaux profondes au Maroc, selon l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM).

Le Maroc fait partie des pays sur lesquels la compagnie qatarie compte pour se développer à l’étranger. En effet, le paysage gazier marocain attire de nombreux acteurs internationaux qui ont jusqu’ici investi plusieurs dizaines de millions de dollars en explorations.

L’accord qui vient d’être finalisé porte sur les zones off-shore de Cap Rhir Deep, Cap Cantin Deep et Cap Walidia Deep au large d’Agadir. Ces zones sont situées entre 100 et 200 kilomètres à l’Ouest et au nord-ouest d’Agadir.

Elles couvrent une superficie d’environ 29.200 km², avec des profondeurs allant de 100 à 4.500 mètres.

Aux termes de cet accord, Chevron conservera donc une participation de 45% de ces permis et en restera l’opérateur. L’ONHYM, quant à lui, continuera de détenir une participation de 25%.

Rappelons que Chevron, basé en Californie, produit et transporte du pétrole brut et du gaz naturel, raffine, commercialise et distribue des carburants et des lubrifiants. De même, la compagnie fabrique et vend des produits pétrochimiques et des additifs, génère de l’énergie et produit de l’énergie géothermique. Pour sa part, Qatar Petroleum opère principalement dans l’exploration et/ou la production et la vente de pétrole brut, de gaz naturel et de gaz liquide, de gaz naturel liquéfié, de produits raffinés et carburants de synthèse.