Cherki Drais

La rencontre, modérée par Mme Samira Sitaïl, membre du Comité de pilotage de la COP22, Chef du pôle de la presse et de la communication, a été l’occasion pour M. Charki Draïss, ministre délégué à l’Intérieur, d’indiquer que dans le cadre de la COP22, les rapports entre le Maroc et les Nations Unies sont régis par un accord de siège qui a été signé en Allemagne.
« La zone bleue est assurée par l’ONU et le Maroc a signé un accord pour affecter du personnel à la sécurisation de cette zone », a affirmé le ministre faisant savoir que « le reste relève de la compétence des autorités marocaines ». « Nous allons assurer une couverture totale de la ville de Marrakech avec des groupes spéciaux et spécialisés qui seront dédiés à cette mission », a tenu à dire M. Drais, rappelant les différents sommets et rencontres internationales tenus avec succès au Royaume.
Evoquant la coopération avec les pays africains dont il a souligné la « dimension stratégique », M. Drais a relevé que le Maroc ne cesse de renforcer cette coopération, notamment lors des dix dernières années. « Le Maroc est un pays africain et notre avenir et devenir se situent en Afrique », a-t-il dit, rappelant que le Royaume a conclu plusieurs accords sécuritaires avec les pays du continent.